Vous êtes ici : Cyclos Randos Nancéiens » Actualités » La chute des feuilles (8 déc.)

La chute des feuilles (8 déc.)

Température douce, ciel gris, pas de pluie, vent vif du sud-est ; seize pédaleurs au départ, dont trois adeptes du VAE (Jacques, Daniel, et moi), ce qui est une première dans les annales du club. L’avenir dira si c’est là le début d’une nouvelle ère. Ou si ceux qui rament préfèreront continuer à ramer. Toujours est-il qu’on a perdu très vite, avec leur consentement, les deux sénateurs (Gégé et Cafougnette).

Le reste du peloton a progressé groupé, les vaillants et les assistés (quel pied de n’être plus jamais largué !). Sur des routes humides et parfois sales, puis sur la longue piste du retour, qui ne manquait pas de feuilles mortes, mouillées et glissantes. Et donc, glissé ils ont, ceux qui dans un virage se sont fait surprendre : trois ont chuté, les autres ont réussi tant bien que mal à les éviter. Un bon coup de stress mais pas de gros bobos pour Michel André, Christophe et Alain Brighenti (l’homme de Vence, nouvel adhérent). 
Comme quoi aux habituels traquenards qui nous guettent, il faut ajouter les pièges saisonniers, et redoubler de prudence sur les pistes cyclables. À moins de les éviter, quand elles sont bordées d’arbres et si rarement balayées ou nettoyées. Le cycliste doit décidément se méfier de tout : même la chute des feuilles peut le faire chuter.

À noter : les barrières en bois de la piste de Brin ont été ouvertes sur l’un des côtés (sauf une). C’est provisoire, ou le bon sens l’a enfin emporté ? Quant aux nouvelles chicanes à l’entrée des villages, ou aux nouvelles bandes cyclables en ville, voici autant de motifs supplémentaires de redoubler de prudence ! 

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.