Vous êtes ici : Cyclos Randos Nancéiens » Actualités » Le jour de l’an

Le jour de l’an

Michel André avait proposé aux réveillonner réveillés de se retrouver pour un décrassage de circonstance.

Une très bonne idée qu’il a eu là l’ami Michel, une idée si bonne que je m’y suis rendu, à son rendez-vous « en prime time » et post-réveillon. Malgré le froid et la brume.Et qui se trouvait là, ce jour, à l’heure dite ?

Je vous le donne en mille, et même en deux mille, que dis-je, en deux mille vingt. Ils n’étaient pas vingt, ils n’étaient pas dix, pas cinq, pas deux … non, non, pas deux, pas un. Personne, quoi ! Non, non, pas même l’ami Michel … (il avait terminé l’année par un oubli et il vient de commencer la suivante par un autre oubli : faut-il qu’on s’en inquiète ?).
Bref il fut vain, il fut vain vain, ce premier rendez-vous deux fois 20. Sauf pour moi qui ai eu le plaisir de rouler bien groupé avec moi-même. Les prés étaient givrés, mais je me suis réchauffé, sur mon bon vieux vélo sans assistance. Et comme c’était la troisième fois de suite que je roulais sur cette antique machine, je confirme que l’usage du VAE ne rend pas rétif aux efforts, ni impotent. Alterner les deux pratiques, c’est même double plaisir.
Allez, à un de ces jours, en 2020, lors de rendez-vous non pas vains, ni vains vains, mais divins ! Reynald 

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.