Vous êtes ici : Cyclos Randos Nancéiens » Actualités » La fête matinale (14 juillet)

La fête matinale (14 juillet)

La Nation et moi avons fêté notre anniversaire la tête haute, la Nation en défilant et moi en pédalant.Au rendez-vous, le Président en personne m’attendait pour me remettre le ballon d’honneur, sous les vivats de la foule et des cyclistes lève-tôt. Mais le plus remarquable est l’âge de la plus jeune participante, 9 mois ! La transmission est donc assurée, grâce à ce bébé prometteur et à son papa (Guillaume Losfeld). Les aînés s’en réjouissent, Gégé (77 printemps) et moi-même (73, seulement), non moins que les 9 autres participants du jour. Un peloton réduit, il est vrai, mais de grande qualité, à l’évidence.

À Favières, 4 d’entre nous, soucieux de rentrer avant la fin du défilé, se défilent. Ils évitent la boucle des trois Tramont et du col des Trois fontaines : Patrick, Jean-Claude, Gaby et Gégé. Les 6 autres (le Président, lui, n’avait pu consentir qu’une courte apparition) effectuent cette boucle superbe qui les conduit à Vandéléville : Marc, Michel, Amico, Eric, Jean-Paul et moi. Le ciel est voilé et la température presque fraîche : l’idéal, en somme, pour une balade longue et bosselée (D + 1100 m). Le vent défavorable du retour n’est même pas un obstacle tant les jambes sont légères et les ardeurs intactes.

Je n’exagère pas : c’est la première fois cette année que je me suis senti d’aussi bonnes jambes. Un feu d’artifice éphémère en ce 14 juillet, ou une promesse pour les prochains mois ? Qui pédalera verra … Reynald 

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.