Vous êtes ici : Cyclos Randos Nancéiens » Actualités » • Le cycle des Lumières (14 janvier)

• Le cycle des Lumières (14 janvier)

Que de monde au rendez-vous ! Une bonne vingtaine de licenciés auxquels s’ajoute un groupe d’habitués de la Porte Désilles, des amis VVV pour la plupart. Le président Schwob propose qu’un groupe 2 se forme dès le départ pour diminuer l’effet de masse (le code prescrit qu’un peloton ne doit pas dépasser les 20 unités). Quelques feux tricolores auront d’abord raison de cette sage précaution, mais la petite côte de Marbache suffira à rétablir le dédoublement…

C’est ainsi, nous sommes passés au vélo à deux vitesses, et chacun devrait y trouver son compte. A trois vitesses, même, ainsi que nous l’avons également envisagé : le groupe 1bis se forme peu après la pause, le rythme des jeunots et des actifs sevrés de biclou pendant la semaine étant un peu élevé pour les vieilles guibolles. Et pour la saison. Mais c’est à se demander s’il y a encore des saisons pour les fondus de la Petite Reine : janvier ou juin, c’est à peine s’ils font encore la différence. Rien ne les arrête, et pour certains rien ne les ralentit ! Pas très raisonnable. Mais il faut dire qu’un mordu de la pédale qui serait raisonnable, c’est presque une contradiction dans les termes.

Les toubibs recommandent de ne pas trop forcer quand il fait froid : il faisait froid. Mais pas de toubib pour nous rappeler ce conseil judicieux. Il y en avait bien un dans le peloton, de toubib, mais il en a tant vu (le VVV Jean-Mi) des cyclistes pas raisonnables, qu’il sait bien qu’il ne serait pas entendu. Il se contente de faire le Samu à l’arrière, et c’est déjà beaucoup. Association d’idées : notre nouveau responsable à la sécurité, Stéphane, a joué son rôle en nous invitant à cesser de rouler trop à gauche : deux files, en campagne, c’est le maximum autorisé et une bonne précaution contre les frôleurs motorisés.

Il faisait froid, donc, mais quel soleil ! Et quelle lumière ! Ce qu’on préfère, je crois, c’est cela : pédaler dans la lumière. Est-ce qu’on s’en trouve plus éclairés ? Disons que ce n’est pas certain, mais qui sait ? Des étincelles dans les neurones… On peut rêver. Autre définition du vélo : le cycle des Lumières… Histoire de faire barrage à l’obscurantisme de ceux qui pédalent dans la semoule. Quel beau programme pour 2018 ! A vos pédales, citoyens !

Reynald (ex et néo-secrétaire du club)
PS : le bon mot du jour (suggéré par le VVV Francis) : la pause, ce fut celle de #balancetonport-sur-Seille… les machos n’ont eu qu’à bien se tenir.

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.